Cimetière


Afin d’éviter une extension onéreuse du cimetière communal, alors que subsistaient, dispersés, des emplacements disponibles mais mal identifiés, une procédure de « reprise de concessions et emplacements en état d’abandon » a été engagée en mars 2007 (procédure prévue par le Code Général des Collectivités Territoriales aux articles L 2223-17 et L 2223-18, R 361-21 et R 361-34 du Code de Communes).
Fin 2011, 4 concessions et 14 emplacements ont donc été officiellement repris par la commune et remis en service pour de nouvelles concessions.
Une restructuration du cimetière a ensuite débuté début 2012 consistant  à créer :
- un ossuaire (pour que les personnes inhumées dans les concessions et emplacements repris soient ré-inhumées dans le même cimetière),  
- trois cases de columbarium  
- un jardin du souvenir et un mur du souvenir.